Médiathèque de Cobrieux

23 avril 2014

'Canada" de Richard Ford

Canada

Présentation de l'auteur : «D'abord, je vais vous raconter le hold-up que nos parents ont commis. Ensuite les meurtres, qui se sont produits plus tard.»

Great Falls, Montana, 1960. Dell Parsons a 15 ans lorsque ses parents braquent une banque, avec le fol espoir de rembourser un créancier menaçant. Mais le hold-up échoue, les parents sont arrêtés. Dell doit choisir entre la fuite et l'orphelinat. Il traverse la frontière et trouve refuge dans un village du Saskatchewan, au Canada. Arthur Remlinger, le propriétaire d'un petit hôtel, le prend alors à son service. Charismatique, mystérieux, Remlinger est aussi recherché aux États-Unis... C'est la fin de l'innocence pour Dell. Dans l'ombre de Remlinger, au sein d'une nature sauvage et d'hommes pour qui seule compte la force brutale, il cherche son propre chemin. Canada est le récit de ces années qui l'ont marqué à jamais.

 

L'avis de Magali : Roman d'apprentissage au coeur du Canada, l'auteur suit le destin de deux adolescents qui vont payer cher les erreurs de leurs parents... Le pitch et la promesses de ce livre m'ont interpellés, une réflexion sur l'idée du basculement et de la maîtrise du destin mais au final l'histoire est longue à démarrer, la 1ère partie de mise en place des personnages est particulièrement lente, limite pénible. Je me suis accrochée et suis parvenue au bout de ce roman (après avoir démarré un autre livre entre deux, ce qui est mauvais signe!) mais suis restée sur ma fin, les descriptions prennent une part trop importante du roman au détriment des sentiments du personnage principal, dommage!

Posté par magali59830 à 21:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


"Apparences" de Gillian Flynn

Présentation de l'éditeur : « À quoi penses-tu ? Comment te sens-tu ? Qui es-tu ? Que nous sommes-nous fait l’un à l’autre ? Qu’est-ce qui nous attend ? Autant de questions qui, je suppose, surplombent tous les mariages, tels des nuages menaçants. »

Amy, une jolie jeune femme au foyer, et son mari Charlie, propriétaire d’un bar, forment, selon toutes apparences, un couple idéal. Ils ont quitté New York deux ans plus tôt pour emménager dans la petite ville des bords du Mississipi où Charlie a grandi. Le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, en rentrant du travail, Charlie découvre dans leur maison un chaos indescriptible : meubles renversés, cadres aux murs brisés, et aucune trace de sa femme. Quelque chose de grave est arrivée. Après qu’il a appelé les forces de l’ordre pour signaler la disparition d’Amy, la situation prend une tournure inattendue. Chaque petit secret, lâcheté, trahison quotidienne de la vie d’un couple commence en effet à prendre, sous les yeux impitoyables de la police, une importance inattendue et Charlie ne tarde pas à devenir un suspect idéal. Alors qu’il essaie désespérément, de son côté, de retrouver Amy, il découvre qu’elle aussi cachait beaucoup de choses à son conjoint, certaines sans gravité et d’autres plus inquiétantes. Si leur mariage n’était pas aussi parfait qu’il le paraissait, Charlie est néanmoins encore loin de se douter à quel point leur couple soi-disant idéal n’était qu’une illusion

L'avis de Magali : Si je devais résumer ce livre en un mot, ce serait : flippant! Je me suis laissée emporter dans cette lecture : construction intéressante, rebondissements permanents, psychologie des personnages (d)étonnante... bref, on se laisse emmener dans cette histoire passionnante et glaçante!
Si le dernier rebond m'a un peu déçu, j'ai dévoré ce livre en quelques jours et vous recommande d'en faire autant!

 

Posté par magali59830 à 21:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 avril 2014

 

Présentation de l'éditeur
Les filles sont partout dans ce roman. Elles mènent la danse. De New York à Paris, de la Bourgogne à Londres ou à Miami. Des filles qui inventent, s enflamment, aiment. Des filles qui se battent pour la vie. Et les hommes ? Ils sont là aussi. Mais ce sont les muchachas qui dansent, dansent, dansent. Elles font voler les destins en éclats. Et ça n en finit pas !

 

Mon avis :

Ayant vraiment bien aimé la  trilogie " crocodiles - tortues - écureuils " j'attendais avec impatience le nouveau Pancol.

Et bien, je dois dire que la lecture de ce nouveau roman me laisse une impression plutôt mitigée. D'abord, je n'ai pas saisi tout de suite qu'il s'agissait du premier tome d'une nouvelle trilogie. Ensuite la présence d'anciens et de nouveaux personnages m'a un peu dérouté.

Aux 1er et 3ème chapitres on retrouve, pour une centaines de pages, Hortense, Gary, Joséphine, Philippe et Zoé. On n'apprend pas beaucoup de choses nouvelles à leur sujet. Puis, le reste du bouquin, nous faisons la connaissance  de nouveaux personnages : Léonie, Stella, Tom et beaucoup d'autres. Il n'y a aucun lien avec les familles Cortès et Dupin dont il n'est plus fait mention au fil des pages.

L'histoire de Léonie et Stella est tragique, pleine de blessures et de secrets. K Pancol nous fait pénétrer dans l'univers terrible des femmes battues par leur mari, des jeunes filles abusées par leur père et le silence qui pèse autour. Je pense que cette histoire aurait pu se suffir à elle même. Pourquoi y avoir mêlé les familles de la précédente trilogie ?

En fait, le lien entre Léonie, Stella et Joséphine n'est révélé qu'à la fin de l'ouvrage.

Pour le moment, je ne saurai dire si j'aime ou non. Je lirai tout de même les tomes suivants, par curiosité, afin de découvrir comment l'auteur va faire se rencontrer Léonie, Stella et Joséphine. Et aussi parce que l'on retrouve le style d'écriture de Katherine Pancol : fluide, agréable, dialogues vivants.

 

Posté par francine_d à 20:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 avril 2014

"L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea" - Romain Puertolas

 

 Commentaire de l'éditeur : L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea, c’est une aventure rocambolesque et hilarante aux quatre coins de l’Europe et dans la Libye postkadhafiste, une histoire d’amour plus pétillante que le Coca-Cola, mais aussi le reflet d’une terrible réalité : le combat que mènent chaque jour les clandestins, ultimes aventuriers de notre siècle. Un roman dont le titre peut à lui seul provoquer des insuffisances respiratoires chez ceux qui tentent de le prononcer d'une seule traite !

« Le premier mot que prononça l’Indien Ajatashatru Lavash Patel en arrivant en France fut un mot suédois. Un comble !
Ikea.
Voilà ce qu’il prononça à mi-voix. Cela dit, il referma la porte de la vieille Mercedes rouge et patienta, les mains posées sur ses genoux soyeux comme un enfant sage. »

 

 

 

  L'avis de Gaelle : J'avais vraiment envie de lire ce livre mais avec le sentiment que je fort que je risquais d'etre déçu comme avec d'autres romans soit disant "drôle"..... Eh bien, non je n'ai pas été déçue, j'ai meme beaucoup aimé ! Ce n'est pas forcément très drôle mais vraiment décalé et c'est très plaisant. Pour autant, l'histoire ne part pas dans tous les sens, il y a un fond, un vrai sujet : le périples des clandestins, ces gens qu'on ne veut pas toujours voir mais qui vivent milles aventures et milles souffrances dans leur quête d'une vie meilleure.

Posté par gaelle0709 à 15:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23 février 2014

"Cinq jours" de Douglas Kennedy

Présentation de l'éditeur : Dans le Maine, de nos jours. 
A 42 ans, Laura Warren sent qu’elle est à un tournant de sa vie. Depuis quelques temps, cette technicienne en radiographie, au professionnalisme et au sérieux loués par tous, se surprend à être de plus en plus touchée par la détresse de ses patients. Elle ne trouve pas beaucoup de réconfort à la maison : son mari est sans emploi depuis 19 mois ; son fils, artiste dépressif, se morfond depuis sa rupture amoureuse et sa fille s’apprête à partir à l’université. 
Aussi voit-elle dans cette conférence à Boston une parenthèse bienvenue, sans imaginer que ces quelques jours vont bouleverser à jamais son existence… 
Richard Copeland est lui aussi en pleine confusion. A l’étroit dans un mariage contracté par dépit plus que par amour, incompris par une femme devenue de plus en plus distante, frustré professionnellement et connaissant de grandes difficultés avec son fils, un garçon brillant mais psychologiquement très instable, il rêve de s’échapper. 
Entre ces deux esseulés, une folle passion, un aperçu du bonheur, un avant-goût de liberté. Une autre vie serait-elle possible ? 
Et pourtant… Et si, finalement, la plus grande peur de l’homme était d’accéder au bonheur ?

L'avis de Magali : Fan de la 1ère heure de l'auteur, j'ai du mal à avoir un avis tranché sur ce dernier roman.  La réflexion posée est intéressante : choisit on sa vie? à quel prix? pour quel renoncement? Si je l'ai lu en quelques jours, un peu plus de 5 quand même... le dénouement (finalement) convenu et l'atmosphère du livre est assez déprimante voire plombante... ce qui laisse une impression très mitigée... (collection personnelle)

 

Posté par magali59830 à 14:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]


"Les petits secrets d'Emma" de Sophie Kinsella

Les petits secrets d'Emma

Présentation de l'éditeur : Ce n'est pas qu'Emma soit menteuse, c'est juste qu'elle a des petits secrets. Des trucs pas bien méchants. Par exemple, elle fait un bon 40, pas du 36. Elle trouve que Connor, son petit ami, ressemble étrangement au Ken de Barbie. Elle ne supporte pas les strings. Elle a très légèrement embelli son CV. Elle déteste sa cousine Kerry. Et avec Connor, au lit, c'est pas franchement l'extase. Bref, rien de bien méchant, mais plutôt mourir que de l'avouer.
Mourir ? Justement ! Lors d'un voyage en avion passablement mouvementé, Emma croit bien voir sa dernière heure arriver. Prise de panique, elle déballe tout au séduisant inconnu assis à côté d'elle.
Sans savoir que l'inconnu en question n'est autre que son P.-D.G. Passé le soulagement de sortir vivante de ce vol infernal, Emma réalise qu'elle vient de se mettre dans une situation pour le moins embarrassante…

L'avis de Magali :  Un roman à réserver aux filles mais ça la couverture l'exprimait déjà! Dans la lignée des romans de l'auteur, de l'humour, de la légèreté et des considérations de fille!, alors ne boudons pas notre plaisir...

(collection perso)

 

Posté par magali59830 à 13:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]

17 février 2014

"Vengeance en Prada"Lauren Weisberger

Présentation de l'éditeur : Elle lui a fait faire ses quatre volontés, l’a pliée au moindre de ses caprices, l’a persécutée du matin au soir. Finalement, l’ego de Miranda Priestly, directrice du prestigieux magazine de mode new-yorkais Runway, aura eu raison de la détermination de sa jeune assistante Andrea. 

Mais dans l’adversité, il faut savoir faire front et c’est ce qui s’est passé avec Emily, l’assistante qui l’a précédée auprès de Miranda, devenue depuis sa meilleure amie. Fortes de leur expérience auprès de celle qui fait la pluie et le beau temps sur le milieu de la mode, Andrea et Emily ont lancé il y a peu leur propre magazine trendy, The Plunge, spécialisé dans les mariages. D’emblée, c’est la consécration. Eh oui, la roue tourne ! Andy a tout juste 30 ans, elle a du succès et elle est sur le point de se marier. Ses années de calvaire lui paraissent loin désormais. Bien qu’elle fasse toujours attention de se tenir à distance de Miranda. Seulement, cette dernière sait reconnaître une opportunité quand elle en voit une et ce magazine lui fait envie. Autant dire qu’elle ne va pas manquer de se rappeler à leur bon souvenir… 
La voilà de retour, plus diabolique que jamais !

 

L'avis de Magali : Le plaisir de retrouver quelques uns des personnages du "diable s'habille en Prada"! Cette histoire se lit avec un certain plaisir même si on ne retrouve pas le mordant du 1er tome, ce qui est bien dommage... A réserver aux fans du roman original.

 

(bibliothèque perso)

Posté par magali59830 à 22:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

"Et soudain tout change" Gilles Legardinier

Détails sur le produitPrésentation de l'éditeur :  Camille et ses amis se connaissent depuis la maternelle. Leur dernière année de lycée les a enfin tous réunis dans la même classe. À quelques mois du bac, en compagnie de sa meilleure amie, Léa, d’Axel, Léo, et toute sa petite bande, la jeune fille découvre joyeusement la vie. Tous se demandent quel chemin ils vont prendre. Ils ignorent encore que d’ici l’été, le destin va leur en faire vivre plus que dans toute une vie. Du meilleur au pire, avec l’énergie de leur âge et leurs espoirs, entre convictions et doutes, entre illusions et réalité, ils vont expérimenter, échanger et affronter. Leur histoire est la nôtre. Bienvenue dans ce que nous partageons de plus beau et qui ne meurt jamais…

 

L'avis de Magali :  Nouveau roman, nouveau point de vue : cette fois nous partageons les péripéties d'une bande de jeunes lycéens et c'est le point de vue de l'un d'entre eux qu'a choisi l'auteur. L'humour a laissé place à l'émotion. J'ai lu ce roman avec beaucoup de plaisir comme on gouterait à un plaisir régressif...

 

Posté par magali59830 à 22:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 février 2014

Au revoir là-haut de Pierre Lemaître

Pierre Lemaitre - Au revoir là-haut.

Rescapés du chaos de la Grande Guerre, Albert et Edouard comprennent rapidement que le pays ne veut plus d'eux. Malheur aux vainqueurs ! La France glorifie ses morts et oublie les survivants. Albert, employé modeste et timoré, a tout perdu. Edouard, artiste flamboyant devenu une "gueule cassée", est écrasé par son histoire familiale. Désarmés et abandonnés après le carnage, tous deux sont condamnés à l'exclusion. 
Refusant de céder à l'amertume ou au découragement, ils vont, ensemble, imaginer une arnaque d'une audace inouïe qui mettra le pays tout entier en effervescence... Et élever le sacrilège et le blasphème au rang des beaux-arts. Bien au delà de la vengeance et de la revanche de deux hommes détruits par une guerre vaine et barbare, ce roman est l'histoire caustique et tragique d’un défi à la société, à l'Etat, à la famille, à la morale patriotique, responsables de leur enfer. 
Dans la France traumatisée de l'après guerre qui compte son million et demi de morts, ces deux survivants du brasier se lancent dans une escroquerie d'envergure nationale d'un cynisme absolu.

Mon avis : Je me suis régalée tout simplement. La langue est un plaisir, l'histoire un déroulement prenant, les personnages des amis que l'on veut suivre jusqu'au bout de leur aventure. Une façon très originale de parler de la 1ère guerre mondiale. Pour une fois c'est un Goncourt facile à lire ! Je le conseille vivement....

Sylvie59830

Posté par Sylvie59830 à 15:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 janvier 2014

"Puzzle" de Franck Thilliez

Présentation de l'éditeur : Ilan et Chloé, deux jeunes gens spécialistes des chasses au trésor ont rêvé des années durant de participer à la partie ultime, d’un jeu mystérieux dont on ne connaît pas les règles, dont on ne connaît pas l’entrée, et dont on ne sait même pas s’il existe. Mais dont on connaît le nom : Paranoïa. Lorsqu’un an après leur rupture Chloé réapparaît dans la vie d’Illan en lui annonçant qu’elle sait comment jouer, ce dernier a totalement rompu avec l’univers des jeux, et vit isolé dans la maison de ses parents disparus en mer. Officiellement morts, mais Ilan est persuadé qu’ils ont été enlevés à cause de leurs recherches scientifiques. Après avoir refusé l’aventure, Illan cède alors que Chloé lui fait part de la rumeur : le gagnant remporterait 300 000 euros. Après un premier jeu de pistes dans Paris, les deux amis sont enfin sélectionnés. C’est alors qu’ils découvrent la règle numéro 1 : « Quoiqu’il arrive, rien de ce que vous allez vivre n’est la réalité. Il s’agit d’un jeu. », rapidement suivie, à leur arrivée sur les lieux du jeu - un gigantesque bâtiment isolé en pleine montagne appelé Complexe psychiatrique de Swanessong – de la règle numéro 2 : « L’un d’entre vous va mourir. » Quand les joueurs découvrent le premier cadavre, quand Illan retrouve dans le jeu des informations liées à la disparition de ses parents, la distinction entre le jeu et la réalité est de plus en plus difficile à faire… Et Paranoia peut alors réellement commencer…

 

L'avis de Sylvie  :

Ce qu'il y a de bien avec Franck Thilliez, c'est que l'on sait que l'on ne sera pas déçu, car on a affaire à du haut de gamme, de l'orfèvrerie...
Et bien Puzzle ne me fait pas mentir ! 
Une petite merveille de construction qui porte bien son nom...Riche, dense, bien ficelé, intelligent, rien n'est laissé au hasard.
Et le lecteur à son tour se retrouve en quelque sorte lui même candidat d'un jeu d'énigmes.
Les pièces du puzzle se mettent en place au fur et à mesure, dévoilant de plus en plus le tableau final mais qu'importe, le puzzle ne prend tout son sens que lorsque la dernière pièce se place.
Comme dans tous les livres de cet auteur, on voit le film se dérouler sous nos yeux...
Et le huis-clos dans l'hôpital psychiatrique désaffecté est particulièrement efficace !
Alors difficile de lâcher ce livre une fois ouvert... À tous les amateurs de bonnes intrigues bien ficelées et bien écrites, je ne saurais que conseiller ce livre passionnant.

Posté par Sylvie59830 à 17:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,